Tax-On-Web: pourquoi devrait-on l’utiliser ?

Filed in Administration 0 comments

Tax-On-Web est de plus en plus utilisé (+25% par rapport à l’année passée comme le signale Le Soir ce matin … hihihi).

Mais pourquoi devrait-on utiliser le système Tax-On-Web ?

Certains le décrient en argumentant que ce n’est qu’un système qui permet de remplacer des fonctionnaires par des machines (l’un des deux est probablement plus motivé que l’autre à travailler, je vous laisse choisir lequel). D’autres signalent qu’aucun incitant financier (comme c’est le cas en France) ne vient argumenter en faveur de TOW. Enfin, certains craignent d’être plus contrôlés.

A la limite, c’est trop facile de contre-argumenter:

  • le remplacement des hommes par des machines ? Oui, c’est vrai. Mais il faut bien des hommes pour mettrent en place ces machines. De même, les personnes qui ne sont plus affectées à contrôler la version papier (ou scannée) peuvent être réaffectée à un autre service pour un meilleur contrôle et donc faire en sorte de diminuer la fraude
  • concernant l’incitant financier ? Pourquoi ? Pour augmenter la fracture numérique ? Non. Ce n’est pour moi clairement pas une solution
  • la peur d’être contrôlé ? Si vous n’êtes pas droit dans vos bottes … libre à vous. Personnellement, ça fait des années que j’utilise TOW et je n’ai jamais été contrôlé. Mais je n’ai rien à cacher …

Pour moi, les arguments négatifs sont d’une autre mesure:

Un tel système doit bien évidemment apporter une valeur ajoutée à la version papier. Les aides contextuelles, les calculs automatiques aussi, le préremplissage aussi. Mais que diable, pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour pré-remplir que quelques cases avec des informations connues par le service des finances depuis des années !!

Dans la plupart des cas simples, il faut bien dire que le remplissage de la feuille d’impôt se résume à copier/coller (avec le risque d’erreur) les cases de sa feuille 281.10 ou 282.10, les données reçues par sa banque concernant son prêt hypotécaire ou son épargne pension. On doit aller plus loin.

L’effort doit être mis au niveau de l’échange des informations et à sa rationalisation. Pourquoi doit-on encore recopier des informations qui pourraient être connues (avec accord du particulier si certains ont peur pour leur vie privée) par le service des finances ?

Dans certains pays, l’intervention du particulier se résume à vérifier que toutes les informations détenues par le service des finances sont correctes. Un clic suffit alors à valider cela, à recevoir le détail de la somme à payer ou de connaître la somme qui sera versée sur le compte dans les 24h.

Ça c’est efficace!

Posté par Pascal   @   3 novembre 2008 0 commentaires
Tags : , , ,

Related Posts

0 Comments

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !
Leave a Comment

Name

Email

Website

Previous Post
«
Next Post
»
CrossBlock designed by DeltaManual.Com  |  In conjunction with Web Hosting   |   Web Hosting   |   Reverse phone